Nos spécialisations

Nos clients sont présents dans de nombreux secteurs d’activité. Ils représentent autant de référence pour tous nos domaines de compétences et nos spécialisations .

Nous sommes conscients que les besoins des dirigeants évoluent vers une plus grande demande de conseil et d’anticipation des risques pour cela nous nous sommes spécialisés dans :

Une démarche d’accompagnent des investisseurs étrangers

Cette démarche est articulée selon les axes suivants :

1/Etude de marché  et collectes de données sectorielles

2/Aide au choix de la forme juridique de la société, (société anonyme, société à responsabilité limitée, succursale, etc..)

3/ Optimisation du régime fiscal et de change (société totalement exportatrice, société offshore, société de commerce internationale, etc…)

4/ Aide à la recherche de locaux en collaboration avec des professionnels de l’immobilier.

5/ Réalisation des formalités de constitution auprès des différentes administrations.

6/ Accompagnement auprès des banques : ouverture du compte indisponible, choix du système de gestion des comptes en dinars convertibles et en Euros.

7/ Mise en place de procédures et de fiches de postes au sein de l’entité

8/ Conseil en matière d’implantation de systèmes d’informations (ERP, Tableau de Bord, Budgets etc…)

9/Assistance des expatriés : obtention de carte de séjour et l’importation de véhicules en suspension de taxes et droits.

 


 

La réalisation des business plan et l’accompagnent auprès des institutions financières :

Notre la démarche est conforme à ce qui est exigé par les structures d’appui aux investissements en Tunisie ( API, BFPME , SICAR, etc…) elle est fondée sur la réalisation d’une étude complète et cohérente, afin de maximiser les chances de financement du projet, elle comportera les volets suivants :

1/ Présentation du créateur : CV, compétences, expériences, motivations, objectifs personnels du promoteur

2/ Présentation de l’idée de projet : naissance de l’idée, réponse à un besoin insatisfait ou à une demande existante

3/ Présentation du projet d’entreprise : objectifs du projet et mission de l’entreprise.

4/ L’environnement concurrentiel ou Le contexte d’affaires :

  • environnement général du secteur (opportunités, menaces)
  • évolution du secteur d’activités sur les cinq dernières années ainsi que les lois, les réglementations générales et particulières (à mettre en annexe après leur exploitation)
  • environnement concurrentiel : identifier les principaux concurrents potentiels, et dressez un tableau des forces et faiblesses de chaque concurrent.
  • description et caractéristiques du marché cible (comportement de consommation, nature de la cible et ses caractéristiques)

 5/ Le plan marketing : qui se divise en deux volets :

  •  Etudes de marché

Il s’agit d’identifier de manière précise la demande cible (segments de marché, catégorie socioprofessionnelle, ..) et de décrire son comportement d’achat actuel

Il s’agit également d’évaluer la demande potentielle ou les intentions d’achat. Cette information est cruciale car les prévisions de chiffre d’affaires seront basées sur les résultats de cette étude. 

  • Plan de marketing opérationnel (les 4 P)

Plan Produit : nature du produit à commercialiser, spécificités, points forts et points faibles ainsi que les évolutions possibles du produit à terme.

Plan Prix : politique de prix et positionnement du prix par rapport à la concurrence et à la nature et spécificités de la demande

Plan communication : outils de publicité et de promotions à prévoir, à choisir en fonctions des moyens à mettre en œuvre, des usages commerciaux et des spécificités de la demande

Plan distribution : décisions en matière de points de vente, distribution géographique sur le marché, les intermédiaires, les distributeurs, les vendeurs.

6/ Le plan Ressources Humaines

Il s’agit de :

  • évaluer les besoins en ressources humaines (cadres supérieur, cadre moyen, agent, ouvrier,.)
  • prévoir les salaires
  • dresser un organigramme de l’entreprise à créer et
  • décrire les postes à pourvoir (profils recherchés et tâches)

7/ Le plan technique ou plan des opérations

Il s’agit de prévoir :

  • les aménagements de lieux
  • Tous les équipements nécessaires, outil, matériels de bureaux, équipements … (se procurer des factures proforma, devis, à mettre en annexes après utilisation dans le volet financier)
  • décrire les tâches productives, évaluer la capacité de production

8/ Le plan financier

  • Dresser un tableau du chiffre d’affaires prévisionnel sur les 5à 7 premières années de la vie de l’entreprise
  • Dresser les comptes de résultat prévisionnels
  • Bilan prévisionnel à la fin de la première année
  • Plan de trésorerie
  • Evaluation de la rentabilité du projet
  • Schéma d’investissement

Dans une deuxième phase, nous pourrons nous charger d’accompagner le promoteur auprès des institutions financières tels que :

  • Les banques (BFPME, BTS, banques privées ou public etc…)
  • Le SICARS
  • Les fonds d’investissements
  • Les organismes étrangers de soutien et de financement

 

 

 

L’audit fiscal

Cette mission de « vérification à blanc » permettra d’évaluer les risques fiscaux que pourrait subir l’entreprise en cas de redressement fiscal, selon deux objectifs principaux :

1/ Objectif de contrôle de la régularité fiscale :

Il s’agit de vérifier le respect des obligations comptables et fiscales (exemples : respect de la limite de 5000 dinars pour les dépenses en espèces, retenues à la source correctement déduites, livres côtés et paraphés, absence de soldes de caisse négatifs, indications des honoraires sur la déclaration d’employeur etc…)

L’audit fiscal vise également  à s’assurer de la conformité des pièces et traitements comptables à la réglementation en vigueur (exemples factures portant les mentions obligatoires, justification des mouvements sur les comptes associés,  enregistrement des contrats et des PV etc…)

2/ Objectif de d’efficacité stratégique :

Il s’agit de juger dans quelle mesure l’entreprise a exploité les avantages et les aides fiscaux disponibles, on pourra par exemple orienter le client vers des choix tels que :

  • La possibilité d’opter au régime d’assujettissement à la TVA
  • La possibilité et les conditions d’obtention un remboursement du crédit de TVA ou d’impôt.
  • Le choix d’une politique d’amortissement
  • Les avantages du réinvestissement dans certaines activités (entreprises dans des zones de développement régionales, entreprises agricoles, les entreprises opérant dans le secteur sanitaire, d’éducation ou d’environnement, les fonds communs et les SICAR etc…)
  • La constitution d’une société de commerce internationale