Investir en Tunisie

Investir en Tunisie c’est bénéficier de :

  • La proximité géographique des pays membre de l’UE.
  • La simplicité dans les procédures d’établissement.
  • Le démantèlement total des droits douaniers avec l’UE et le Maghreb.
  • L’accès facile aux marchés de la Lybie et de l’Algérie.
  • 10 pôles de compétitivité ou technopoles opérationnels, deux parcs d’activités économiques opérationnels avec des services de haute qualité, un parc dédié à l’industrie aéronautique et une centaine de zones industrielles réparties sur tout le pays.
  • La fiscalité réduite à 10% sur les exportations, 0% pour les secteurs agricoles et les zones non côtières et à 25% pour les autres secteurs.
  • Le niveau compétitif des facteurs de production pour investir en Tunisie.
  • Le  potentiel dans l’énergie renouvelable (surtout solaire). Il est prévu notamment qu’à l’horizon 2030, 30% (soit 3700 MW) des besoins du pays en électricité seront produits à partir de sources d’énergie renouvelable.
  • La signature en 1995  de l’accord d’association et de libre-échange avec l’Union Européenne, la Tunisie a obtenu, en novembre 2012, le statut de partenaire avancé. Ce qui  lui permet d’avoir a des avantages commerciaux, et donne ainsi à ses exportations la priorité sur les marchés européens.
  • La signature de 52 conventions de non-double imposition et 54 accords bilatéraux de promotion et de protection des investissements (Avec notamment France, Belgique, Italie, Espagne Etats-Unis, Finlande, Suède, Corée du Sud, Indonésie …etc)
  • La Tunisie est adhérente du Centre International de Règlement des Différends sur l’Investissement et a ratifié, en mai 2012, à la déclaration de l’OCDE, portant sur l´investissement international et les entreprises multinationales visant à promouvoir la responsabilité des gouvernements et des entreprises.
  • La Tunisie est membre originel de l´Organisation Mondiale du Commerce depuis 1995
  • La désignation en mai 2015  de la Tunisie en tant qu’allié majeur non membre de l’OTAN. De ce fait, la Tunisie devient le 16ème pays à bénéficier de ce statut, aux côtés de l’Egypte, du Japon, du Maroc et du Bahrein. Ce qui lui donne une garantie de défense et d’assistance militaire de l’OTAN.